• The voice and Action for African Philanthrophy!
  • Office Hour: 09:00am - 5:00pm

Posts classified under: Image

Appel aux professionnels des médias pour rédaction d’articles sur les pratiques de dons philanthropiques

Appel aux professionnels des médias pour rédaction d’articles sur les pratiques de dons philanthropiques

À propos de l’APN

La Africa Philanthropy Network (APN) est le seul réseau continental d’organisations en Afrique et dans sa diaspora qui promeut la culture du don philanthropique.  Crée en 2009, l’APN est un espace qui permet aux institutions africaines d’interroger et d’intervenir dans les dynamiques de pouvoir qui déterminent la façon dont la mobilisation, la distribution et la dépense des ressources ont un impact sur les possibilités de changement transformateur en Afrique. L’APN promeut la voix et l’action de la philanthropie africaine à travers la construction d’une solidarité et d’une réponse coordonnée dans le paysage philanthropique africain, en augmentant la voix, la visibilité et le pouvoir d’influence des acteurs pour défendre et débloquer le potentiel de la philanthropie en Afrique. Notre mission est d’accroitre le pouvoir de la pratique des dons philanthropiques en tant que stratégie clé de développement. L’APN s’engage à promouvoir la philanthropie et à présenter les pratiques de dons philanthropiques comme une forme et un moteur de changement systémique.

Contexte

À travers une collaboration avec la Kenya Community Development Foundation, le Global Fund for Community Foundation et la Wilde Ganzen Foundation, l’APN coordonne la mise en œuvre du programme Giving for Change (GfC) dans huit pays : le Burkina Faso, l’Éthiopie, le Ghana, le Kenya, le Mozambique et l’Ouganda en Afrique, ainsi que le Brésil et les territoires palestiniens. L’une des interventions stratégiques du programme GfC consiste à influencer les acteurs étatiques et sociétaux nationaux (gouvernement, nouveaux philanthropes, donateurs individuels) pour qu’ils soutiennent le développement de la philanthropie communautaire en créant des conditions favorables à la promotion du pouvoir des dons philanthropiques locaux en tant que forme et moteur de changement social et systémique. Cet objectif pourrait être atteint en renforçant l’appropriation des processus de développement et en amplifiant la voix et l’action des communautés, en exigeant des détenteurs du pouvoir un engagement responsable et le respect des droits de l’homme.

L’une des stratégies efficaces consiste à influencer le public en le sensibilisant aux dons philanthropiques locaux (donner pour le changement social et systémique au lieu de donner pour des besoins ponctuelles) et à accroître la confiance dans les ASC par le biais de campagnes médiatiques.

Objectif

Nous cherchons à impliquer les journalistes en leur offrant une plateforme pour approfondir leurs connaissances sur la philanthropie communautaire. Contrairement à l’approche conventionnelle qui consiste à inviter les journalistes à couvrir des événements ou à partager des communiqués de presse, notre programme adopte une approche systématique, reconnaissant que les journalistes sont plus que de simples messagers pour les organisations. Nous visons à favoriser des partenariats significatifs qui permettent aux journalistes de présenter efficacement les pratiques de la philanthropie communautaire et de mettre en évidence le pouvoir de transformation des dons philanthropiques à travers l’hashtag #GivingAndPower.

Résultat Attendu

Générer des messages de lobbying et de plaidoyer fondés sur des preuves qui influenceront les gouvernements nationaux et les donateurs (individuels et institutionnels) à reconnaître la philanthropie comme une stratégie de développement.

Pays ciblés

Burkina Faso, Éthiopie, Ghana, Kenya, Mozambique et Ouganda.

Catégories d’intérêt :

Les catégories spécifiques de philanthropie à privilégier peuvent inclure (sans s’y limiter) les éléments suivants :

  1. Institution philanthropique et philanthropes fortunés (HNWI) – “One to Many” (d’une personne à l’autre). Mise en commun, contrôle et gestion de manière centralisée, des ressources (généralement privées) destinées aux communautés nécessiteuses en dehors du cercle immédiat.
  2. Ressources philanthropiques mobilisées – “Many to Many”, regroupant les contributions d’un éventail de donateurs afin d’aider à répondre aux besoins des nécessiteux en dehors de leur cercle immédiat.  Cette catégorie implique la mobilisation des ressources d’un groupe plus large de donateurs individuels en faveur d’une cause ou d’un objectif commun qui n’a pas d’impact direct sur leurs cercles immédiats.
  3. Dons philanthropiques communautaires – soutien de “Many to One”, effort initié par la communauté pour mobiliser les ressources du groupe afin de répondre à un besoin spécifique au sein d’une communauté.  Cette catégorie concerne la situation dans laquelle plusieurs donateurs sont mobilisés pour soutenir une cause ou une personne qui les touche directement ou qui leur est liée.
  4. Dons en nature et services – “Dons personnels” don de temps, de travail, de connaissances, d’influence et de visibilité en faveur d’une cause.  Cette catégorie devrait être la forme de don la plus courante dans nos sociétés, puisqu’elle couvre les nombreux actes de générosité individuelle au sein de la famille élargie et des amis, qui cimentent les liens sociaux.

Montant des fonds et durée de l’exercice :

  • Les prix individuels pour la mise en valeur des pratiques et des modèles philanthropiques vont de 500 à 750 dollars américains pour une période n’excédant pas 4 semaines.

Éligibilité

Nous recherchons des praticiens des médias, y compris des journalistes :

  • Qui sont accrédités par un organisme professionnel.
  • Ayant une expérience professionnelle, qu’ils soient indépendants ou salariés.
  • Travaillant avec n’importe quelle organisation de médias ou OSC,
  • Avec un intérêt pour l’apprentissage de la philanthropie.

Êtes-vous éligible? 

Si vous répondez “OUI” aux questions ci-dessus, vous pourriez être intéressé(e) par cette offre de candidature.

Comment postuler ?

Les candidats éligibles sont invités à soumettre un Story Pitch ou une proposition de sujet avec pour objet “La Philanthropie” à l’adresse email grants@africaphilanthropynetwork.org. Si vous recevez la subvention catalytique, l’APN s’attend à recevoir un Curriculum Vitae avec une adresse physique, et un story pitch en anglais ou en français (pas plus de 2 pages) détaillant le domaine d’intérêt, les activités principales et le coût avant le 20 mars 2024.

Call for Media Practitioners to Write Stories on Philanthropic Giving Practices

 

Call for Media Practitioners to Write Stories on Philanthropic Giving Practices

About APN
The Africa Philanthropy Network (APN) is the only continent-wide network of organizations in Africa and its diaspora that promotes the culture of philanthropic giving. APN was conceived in 2009 as a space for African institutions to interrogate and intervene in power dynamics that shape how resource mobilization, distribution, and spending impact the possibilities for transformative change in Africa. APN promotes the voice and action of African philanthropy by building solidarity and a coordinated response in the African philanthropy landscape, growing the voice, visibility, and influencing power of actors to make the case for and unlock the potential for philanthropy in Africa. Our mission is to elevate the power of philanthropic giving practice as a key development strategy. APN is committed to promote the philanthropy, and to showcase philanthropic giving practices as a form of and driver for systemic change.

Background
APN collaborates with Kenya Community Development Foundation, Global Fund for Community Foundation and Wilde Ganzen Foundation to coordinate the implementation of Giving for Change (GfC) program in eight countries – Burkina Faso, Ethiopia, Ghana, Kenya, Mozambique and Uganda in Africa; and Brazil and Palestine Territories. One of the strategic interventions of the GfC program is to influence in-country national state and societal actors (government, emerging philanthropists, individual donors) to support the development of community philanthropy by creating favourable conditions to promote the power of local philanthropic giving as a form and driver of social and systems change. This could be achieved by strengthening ownership of development processes and to amplify the voice and action of communities, demanding accountability and respect of human rights from the power holders.

Among the effective strategies is to influence public by creating the awareness on domestic philanthropic giving (to give for social and systems change instead of giving for direct needs) and increase trust in CSAs through media campaigns.

Objective
We seek to engage journalists by providing them with a platform to deepen their knowledge on community philanthropy. Unlike the conventional approach of inviting journalists to cover events or share press releases, our program takes a systematic approach, recognizing journalists as more than just messengers for organizations. We aim to foster meaningful partnerships that empower journalists to effectively showcase the practices of community philanthropy and highlight the transformative power of philanthropic giving through the hashtag #GivingAndPower.

Expected Result
To generate evidence informed lobbying and advocacy messages that shall influence national governments and donors (individual and institutional) to recognition philanthropy as a development strategy.

Targeted countries
Burkina Faso, Ethiopia, Ghana, Kenya, Mozambique, and Uganda.

Categories of Focus:
Specific categories of philanthropy to focus on can include (but are not limited to) the following:
i. Philanthropic Institution and High Net Worth Philanthropists (HNWIs) – “One to Many” Centrally controlled and managed pool for (typically private) resources targeted at the needy community outside the immediate circle.
ii. Mobilized philanthropic resources – “Many to Many”, aggregating contributions from a range of givers to help address the needs of the needy outside of their immediate circle. This category involves mobilizing resources from a larger group of individual givers toward a shared cause or objective that does directly impact their immediate circles.
iii. Community philanthropic giving – support from ‘‘Many to One”, community-initiated effort to marshal the resources of the group to tackle a specific need within a community. This category looks at the situation where multiple givers are mobilized on support if a cause or individual that directly affects or is linked to them.
iv. In-kind and service – “Self-Donations” donation of time, labor, knowledge, influence and visibility in support of a cause. This category should be the most common form of giving in our societies, since it covers the many acts of individuals generosity among extended family and friends that cement social bonds.

Award size and duration:
● Individual awards for showcasing philanthropic practices and models ranges from USD $500 – USD $750 for a period not exceeding 4 weeks.

Eligibility
We are looking for media practitioner including journalists:
● Who are accredited by the professional body
● With a professional experience, both freelancers and employed
● Working with any media organization or CSO,
● With interest to learn about philanthropy.

Are you eligible?
If the answer is “YES!” to the above, then you may be interested in applying.

How to Apply
Eligible applicants are welcome to submit a Story Pitch with subject line “Philanthropy” to grants@africaphilanthropynetwork.org. If you are to receive the catalytic grant, APN will expect to receive a Curriculum Vitae with physical address, and story pitch in English or French (not more than 2 pages) detailing the area of focus, main activities and the cost by 20th March 2024.

 

Note Conceptuelle Pour le recrutement des Jeunes Chargés de Recherches

Note Conceptuelle Pour le recrutement des Jeunes Chargés de Recherches

Thème proposé : Pratiques philanthropiques pour une liberté collective, face aux luttes collectives.

CONTEXTE
La Africa Philanthropy Network est le seul réseau continental d’organisations et d’individus en Afrique qui fait la promotion de la culture de la philanthropie C’est un espace qui permet aux Institutions africaines d’interroger et d’intervenir dans les dynamiques du pouvoir en ce qui concerne la façon dont la mobilisation la distribution et la dépense des ressources ont un impact sur les possibilités de changement transformateur en Afrique. L’APN a pour mission d’accroitre l’impact des pratiques philanthropiques africaines. Pour ce faire, l’APN travaille en collaboration avec ses membres et d’autres organisations de soutien à la philanthropie afin de promouvoir la voix et l’action de la philanthropie africaine à travers la construction d’une solidarité et d’une intervention coordonnée dans la scène philanthropique africaine ; de repenser et de construire le potentiel de la philanthropie africaine (individuelle et communautaire) afin de mener à bien le changement social.

 
Bref aperçu du projet de recherche
Ce projet de recherche servira de plateforme pour que les jeunes puissent partager leurs perspectives sur les pratiques de don philanthropiques dans les luttes collectives à travers des documents de recherches Alors que nous nous efforçons de façonner les récits sur les dons africains selon les valeurs de l’Ubuntu, il est impératif que les voix des jeunes soient aux centre. Nous avons lancé le premier concours de rédaction de l’APN en 2021, avec pour objectif d’inspirer la jeunesse africaine sur le pouvoir de la philanthropie africaine dans la promotion du changement social. En 2022, le concours avait pour thème : « le rôle de la philanthropie africaine dans la relève des défis communautaires ». Puis, en 2023, le thème fut «la pratique de la philanthropie africaine à l’ère du changement climatique actuelles ». Depuis le lancement du concours , nous avons reçu un nombre croissant de candidatures, parmi lesquelles, les rédactions gagnants ont été récompensés et publié dans des livrets

Pour l’édition 2024, nous avons décidé d’approfondir la contribution des jeunes en façonnant les récits sur les pratiques philanthropiques africaines, en plaidant pour la reconnaissance de philanthropie en tant que stratégie durable pour le développement et les valeurs à travers des documents de recherches au lieu des rédactions ponctuelles.  La philanthropie africaine peut être un outil de mobilisation pour le changement des systèmes et en modélisant les pratiques et les structures alternatives qui encourage de nouvelles voix dans l’économie du savoir du développement.

La 4ième édition de 2024 portera sur « Les pratiques philanthropiques africaine pour une libertés collective face aux luttes collectives ».  L’adage selon lequel nous ne sommes pas libres tant que chacun d’entre nous ne l’est pas, prend davantage son sens aujourd’hui. Il ne nous sert plus à rien de fonctionner à vase clos. Comment commencer à envisager l’atténuation des divers défis présent dans les communautés africaines comme une responsabilité collective ? De quelle manières ces luttes sont-elles interconnectées, qu’ont en commun la justice climatique, la justice pour les personnes en situation de handicap et la violence basé sur le genre ? Comment le fait de les considérer comme liées peut-il modifier nos efforts et renforcer notre objectif de liberté collective ? Quel est le rôle des pratiques philanthropiques africaines dans les luttes actuelles et futures pour la liberté collective ?

Objectifs de l’intervention 
L’objectif de cette intervention est d’encourager les jeunes africains à s’engager dans les façons uniques et sans commune mesure dont les communautés africaines sont affectées par diverses luttes, et comment celles-ci entravent les libertés collectives ? Nous voulons que la jeunesse Africaine s’interroge profondément sur les impacts d’une dynamique permanente de pouvoir rationnelle dans les communautés et sur la manière dont les pratiques philanthropiques ont été mobilisés (ou pas) afin d’atténuer ces impacts ; comment la philanthropie africaine peut être un outil de liberté pour tous.

Lignes directrices pour la proposition de recherches
Quelques suggestions pour vous aider à formuler vos idées :

  • Comment la dynamique du pouvoir et ses effets subséquents affectent ils les communautés africaines ? Quelles communautés/groupes de population ont été particulièrement affectés par les effets de la dynamique du pouvoir existante ? Comment les communautés africaines se sont-elles mobilisées pour adopter ou atténuer les effets de la dynamique du pouvoir sur elles ?
  • Comment les acteurs de la société (civile) réagissent-ils au effets croissant des injustices sociales dans les communautés africaines ? Quelle est l’efficacité de ces acteurs en matière de changement de politiques en faveur de la justice sociale ?
  • Comment pourrait-on soutenir les communautés les plus touchées par les effets des injustices sociales ? (Envisager les solutions innovantes, incluant peut-être la technologie, le plaidoyer politique, la mobilisation des ressources communautaires)
  • Dans quelle mesures les politiques existantes ont-elles été efficaces dans la lutte contre les effets des injustices sociales systémiques existantes ? (Se concentrer sur les politiques nationales)

Un détail important à ne pas oublier est de montrer clairement le lien entre les luttes et les injustices et/ou le lien entre les mesures d’atténuations.

Couverture : L’appel couvrira les pays d’Afrique Saharienne
Langues acceptées Anglais et Français
Critères de sélection:
Les pitchs de recherches seront sélectionnés sur la base des critères suivants :

  • Originalité et créativité
  • Pertinence par rapport au thème et l’accent mis sur l’interconnexion
  • Clarté et cohérence des idées
  • Qualité de la recherche et des références

Durée de l’initiative
L’initiative de recherches sur la jeunesse sera mise en œuvre de Février à juillet 2024. Les échéances prévus sont indiqués ci-dessous

16 Février Lancement de l’appel à proposition
16 Février – 29 Février 2024 Ouvertures de soumissions
19 Mars L’annonce des sélectionnés
1er Avril – 18 Juin 2024 Délais des recherches
19 Juin – 30 Juillet Finalisation et publication

Comment postuler?
Posez vos candidatures par le biais de ce lien avant le 29 Février 2024.  Les dossiers seront recueillis entre le 16 février 2024 et la clôture se fera au plus tard le 29 Février 2024 à 23:59 EAT. Pour toute question veuillez contacter Karen Chalamilla à l’adresse (kchalamilla@africaphilanthropynetwork.org

Call for the Youth Research Associates

Concept Note for the Youth Research Associates

Proposed Theme: “Philanthropic practices for Collective Freedom from Collective Struggles

APN Background
Africa Philanthropy Network is the only continent-wide network of organizations and individuals in Africa and its diaspora who promotes the culture of philanthropic giving. It is conceived as a space for African institutions to interrogate and intervene in the power dynamics that shape how resource mobilization, distribution and spending impact the possibilities of transformative change in Africa. APN’s mission is to elevate the power of African philanthropy giving practices. In achieving this mission, APN is working in collaborate with its members & other philanthropy support organizations to promote voice and action of African philanthropy through the building of solidarity and coordinated response in African philanthropy landscape; rethinking and build the case for the potential for African (individual and community) philanthropy to drive social change.

Brief Insight to the Research Project
The APN Youth Leaders in Research Project will offer a platform for youth to share their perspectives on philanthropic giving practices in collective struggles through research papers. As we work towards shaping the narratives around African giving under the values of Ubuntu, it is imperative that youth voices are at the center. We launched the APN Essay contest in 2021 with a focus on drawing inspiration from Africa’s youth on the power of African philanthropy in championing social change. In 2022, the theme was; “the role of African philanthropy in addressing community challenges”.  Then, in 2023 the theme was; “African Philanthropy Practice in the age of ongoing Climate Change”. Since the launch of the contest, we have received an increased number of entries, from which wining essays have been awarded and published in booklets

For the 2024 edition we have decided to deepen the contribution of youth in shaping the narratives about African philanthropic practices, advocating for recognition of philanthropy as a durable strategy for development and values through research papers instead of one-time essays.  African philanthropy can be a tool to mobilize the demand side of systems change and by modelling alternative practices and structures that encourage new voices in the mainstream development knowledge economy.

The call 4th contest in 2024 is “African philanthropic practices for Collective Freedom from Collective Struggles”.  The adage that we are not free until every single one of us is free holds true now more than ever. It no longer serves us to operate in silos and in isolation. How can we start thinking of alleviating the various struggles in African communities as collective responsibility? In what ways are these struggles interconnected; what do climate justice, disability justice and gender-based violence have in common? How can thinking of them as connected, shift our efforts and fortify our goal of collective freedom. What is the role of African philanthropic practices amidst the current and future struggles towards collective freedom?

Objectives  
The objective of this intervention is to encourage young Africans to engage with the unique and disproportionate ways African communities are impacted by various struggles, and how these hinder collective freedoms. We want young Africans to deeply interrogate the impacts of an ongoing dynamic of relational power in communities, and how philanthropic practices have been mobilized (or not) to mitigate these impacts; how African philanthropy can be a tool for freedom for all.

Guidelines for the research proposal
Here are some prompts to help shape your thoughts:

  • How power dynamics and its subsequent effects are affecting African communities? Which communities/population groups have been particularly/uniquely affected by the effects of existing power dynamics? How have African communities mobilized to adopt or mitigate the effects power dynamics have had on them?
  • How are (civil) society actors responding to the increasing effects of social injustices in African communities? How effective are these actors in addressing policy change for social justice?
  • What would it look like to support communities most impacted by the effects of social injustices? (consider innovative solutions perhaps including technology, policy advocacy, community resources mobilization).
  • How effective have existing policies been in tackling the effects of existing systemic social injustices? (focus on the national policies)

An important detail you must not forget is to clearly show the connected nature of the struggles and injustices and/or the connected nature of the mitigation measures.

Coverage: The Call will cover sub–Saharan Africa countries

Entry Languages: English and French.

Selection criteria:

Research pitch will be selected based on the following criteria:

  • Originality and creativity
  • Relevance to the theme and clear focus of interconnectedness
  • Clarity and coherence of ideas
  • Quality of research and references

Duration
The youth research initiative will be implemented from February through July 2024. Below are the planned deadlines.

16th February Launch a call for pitches
16th February – 29th February 2024 Submissions open
19th March Announcement of Selected Youth Associates
1st April – 18th June 2024 Research work
19th June – 30th July Finalization and publication

How to apply?
Apply through this link by 29th February 2024.  Pitches will be collected between 16th February 2024 and shall be closed not later than 29th February, 2024 at 23:59 EAT. For any questions, please contact Karen Chalamilla at the (kchalamilla@africaphilanthropynetwork.org

 

1 2 3 9
en_USEnglish