L'implication et l'influence croissantes des femmes dans la philanthropie sont restées largement méconnues, malgré l'effet d'entraînement qu'elle a eu sur les économies des ménages à travers le continent. Les modes traditionnels de don qui sont le fondement de plus en plus des moyens de subsistance de nombreuses femmes et par extension de leurs sociétés ». Ces pratiques ne sont pas bien documentées et leur impact est sous-étudié. Par exemple, le fonctionnement interne ainsi que l'impact des groupes d'épargne et de crédit des femmes (également appelés «cycles de don») sont gravement sous-représentés dans les statistiques philanthropiques. La popularité et la prévalence de ces groupes impliquent que la recherche sur leurs recherches serait particulièrement importante pour explorer la façon dont la richesse est répartie dans les communautés africaines, et son impact sur les femmes. Alors, c'est important que nous demandons!

Rapport sur les groupes d'épargne et de crédit (FinalDraft 2910) (2)