• La voix et l'action pour la philanthropie africaine !
  • Heure de bureau : 09h00 - 17h00

Archives de l'auteur : Réseau philanthropique africain

APN EN COLLABORATION AVEC LE FONDS D'ACTION URGENTE

La pandémie a eu des effets néfastes sur le monde, mais les femmes ont été massivement touchées. Au cours de l'année écoulée, les inégalités structurelles déjà existantes qui affectent de manière disproportionnée les femmes se sont encore enracinées au sein des communautés africaines. Les interventions visant à atténuer la propagation de la pandémie, telles que les confinements, ont entraîné une augmentation des rôles de soins des femmes, car elles ont été forcées de rester à l'intérieur. Dans certains ménages, les femmes sont devenues plus susceptibles d'être maltraitées par leurs partenaires ou d'autres relations.

L'accent mis par les gouvernements sur la lutte contre l'aspect sanitaire de la pandémie a laissé de côté les structures de pouvoir qui affecteraient négativement la vie quotidienne des femmes. À l'inverse, les institutions philanthropiques féministes ont concentré leurs efforts sur l'atténuation des lacunes causées par les interventions gouvernementales. Les fonds pour les femmes et les organisations de défense des droits des femmes ont offert des ressources techniques, de solidarité et financières pour faire face à des problèmes tels que la violence sexiste, les services de santé mentale pour les femmes, en particulier les personnes handicapées et le LBTQI, les interventions de guérison et de bien-être, l'accès aux kits d'eau et d'assainissement, entre autres. .

fr_FRFrench